Je voyage seule. Samuel Bjork

Publié le par Tactile

Je voyage seule est un polar norvégien issu d’une série consacrée à Holger Munch et Mia Kruger deux flics à la ténacité inépuisable. Tandis que Mia, épuisée par la vie, compte les jours qui la séparent de son suicide, seule sur l’île d’Hitra, un meurtre plonge toute la nation dans l’émoi. Une fillette est retrouvée habillée en écolière, pendue à un arbre avec un panonceau où il est écrit « je voyage seule ». Holger est vite désemparé face à cette affaire et décide d’aller trouver de l’aide auprès de la perspicace Mia.

Face à l’atrocité de ces meurtres, Mia sort de sa léthargie suicidaire et se plonge dans l’enquête. L’affaire devient une priorité nationale et un pôle de super flics est recréé sous le commandement d’Holger. Des flics, des agents de liaisons, des gros bras, des standardistes et un hacker seront sur le pont 24/7 pour résoudre cette affaire où les meurtres de petites filles s’enchaînent avec la précision d’un métronome sanguinaire.

La narration de Bjork s’alterne à la troisième personne en suivant un à un chacun des personnages du roman. Avec les noms norvégiens il faut s’accrocher un peu et si l’on suit principalement les deux protagonistes, on en apprend peu sur eux. Le rythme est très télévisuel, malheureusement la qualité d’écriture l’est également. Un petit polar de 600 pages.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article